27. La dansa frenètica de la broca

Vinyeta 27

Figura

Oca (6). La casa.

Títol

Conté la cadena fònica “oca”.

Lema

Rosa dels vents = Flor que dissimula la ferum.

Poema model


                    — l’instrument qu’en rêve un meurtrier
Voit prêt à l’accourcir
, pour un coupe-cigares ;
— Signe au quadruple aspect, la croix qui, dans les gares,
Sur les disques tournants trône, œuvre de leurs rails,
Pour un dièse ; — au cirque, un groupe à hauts poitrails
D’altiers chevaux longtemps cabrés, pour une horde
D’hippocampes sans but ; — son vol pris, pour la corde
D’un gibet prêt, quand joue avec elle un grand vent,
Un lasso ; — dans le cas, équivoque souvent,
Où ses aiguilles font diamètre, une montre,
Pour un cadran à pouls ; — pour le gant à rencontre
Volant vers un quidam, celui qui drogue en l’air
Comme enseigne ; — le croc, par la grue au but clair
Vers un fleuve abaissé, pour un fer sans amorce
D’écervelé pêcheur ; — l’annexe qui, de force
Mise à son chevalet, rend sourd un violon,
Pour une petite m ; — dans un parc de colon,
Quelque intrus caïman proche un parasol fixe,
Pour un lézard contre un cèpe ; — au cours d’une rixe,
Un brun chicot craché, pour un pépin de grain
D’un coup de langue exclu ; — pour le goinfre à refrain
Qu’à force d’applaudir on prend, le cousin braque
Qui fonce en plein plafond ; — dans un tir de baraque,
Pour une épingle à perle infidèle à son nœud,
Le jet d’eau qu’orne un œuf ; — lorsqu’un faubourg s’émeut
Où passe un régiment, pour un jonc chic à pomme,
La canne en l’air sautant ; — pour l’échelle où s’assomme
La rainette à bocal, celle dont sans périr
Use un scaphandre ; — pour un cachet à guérir,
Une paire à mets chaud d’assiettes attractives
Formant bloc bords à bords ; — quand, bras nus, mains actives,
Trime un faiseur de tours, son jeu subtil d’anneaux,
Pour un stock neuf de ronds à clés ; — roi des tonneaux,
Le joyau d’Heidelberg, pour une tirelire ;
— Pour le cachet qui tape, y mettant de quoi lire,
Des lacs de cire à lettre, une hie au travail ;
— Pour le trou qu’un poussin fait quand finit son bail,
Celui que laisse au disque en papier l’écuyère ;
— Chez un sculpteur, pour un Poucet par la bruyère
Semant droit ses cailloux, un sauf Deucalion
Jetant ses pierres ; — quand, touché, grince un lion,
Le fusil du chasseur, pour un revolver juste
Criblant un brun caniche enragé ; — pour un buste
Au socle absent, ce qu’un sable ensevelisseur
A nu laissa du Sphinx ; — le jour du blanchisseur,
Un drap qu’ont de leur pourpre enrichi des menstrues,
Pour un mouchoir à sang nasal ;

Raymond Roussel.
Continuació del poema model 23.

pdf

Anuncis

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

S'està connectant a %s